mardi 21 juillet 2009

Le Jazz III (1925-1940) : le Middle-Jazz

Sur la frise chronologique du jazz, le jazz Nouvelle-Orléans est placé environ entre 1910 et 1930. C'est dans ces années là qu'est apparu le Middle Jazz ou encore Swing. Cette période est considérée comme l'âge d'or du jazz.

Voici une musique, pour accompagner votre lecture, qui vous sera surement familière...


Pourquoi l'âge d'or? Tout d'abord, car l'émergence d'un grand nombre de styles et d'artistes. Ensuite, car c'est la couleur des instruments prédominants durant cette période. En effet, c'est l'explosion des sections des cuivres, c'est à dire trompettes, trombones, cors, et surtout saxophone. Mais ce n'est pas tout. Le caractère orchestral est régulièrement mis de côté durant un morceau, et chaque musicien à le droit à un un certain temps de chorus ou solo, afin d'exprimer sa personnalité, et sa qualité d'improvisateur. Durant les chorus, le reste de l'orchestre n'est pas inactif : la rythmique reste en place, et les autres instruments joue les riffs ou back, c'est à dire des phrases courtes jouées de façon répétitive et moins fortement.

Coupure de presse relatant du Big Band de Glenn Miller

Niveau formation, on commence à trouver de vrais Big Bands tels que ceux de Glenn Miller, Count Basie, Louis Armstrong ou Duke Ellington. Un big-band, qui porte bien son nom (grand groupe), regroupe jusqu'à plus de 20 musiciens, essentiellement des cuivres et autres vents tels que la clarinette. On retrouve aussi la contrebasse et la batterie qui se chargent de la rythmique, et le piano se fait un peu plus rare, souvent perdu derrière tous les sons haut perchés des cuivres.

Louis Armstrong et son band

L'arrivée des chanteurs et chanteuses comme Ella Fitzegarld dans les formations permet aux géants de la composition tels que Cole Porter, George Gershwin ou Richard Rodgers de créer de nouveaux styles. Je fais donc un coup double, et vous fais partager une musique de Cole Porter interprétée par Ella Fitzgerald : Night and Day.


Cette période est sans doute la plus importante du jazz, et représente un véritable tournant. L'arrivée du chorus signifie également l'affirmation de musiciens jusque là perdus au milieu des orchestres.

Le Middle-Jazz donne un coup de fouet au jazz vocal. Ici, Ella Fitzgerald

Voici une dernière grande musique de l'époque : le grand Count Basie et son April in Paris.

Aucun commentaire: